Comment elaborer le budget de tresorerie previsionnel ?

Toute personne qui envisage de mettre en place un projet doit maîtriser certains outils de gestion financière indispensable pour la bonne marche de son entreprise. Au nombre de ceux-ci figure le budget de trésorerie. Il est représenté par un tableau qui mentionne toutes les données concernant les ressources financières dont dispose la société, sur une année appelée période d’exercice comptable. Utiliser à bon escient, il constitue un atout prévisionnel majeur qui permet d’anticiper et de programmer toutes les dépenses nécessaires à la mise en œuvre des activités. Les informations essentielles sur cette notion de comptabilité sont résumées dans cet article.

Plan financier : À quoi correspond-il et quels sont ces éléments constitutifs ?

Encore appelé budget prévisionnel, il correspond à un tableau qui fait le point sur l’intégralité des recettes et dépenses effectuées durant une période précise (généralement une année). En utilisant ces prévisions, les chefs d’entreprise anticipent sur l’état de la trésorerie afin de mener leurs activités en toute sérénité. Au cas où des incohérences sont identifiées, les entrepreneurs peuvent prendre les mesures idoines pour régler le problème. Trois éléments composent le budget de trésorerie prévisionnel : les encaissements qui sont liés aux sommes reçues, les décaissements qui sont relatifs aux montants prélevés dans la caisse de la société et le solde qui représente la valeur financière de la différence entre les encaissements et les décaissements.

À quoi sert un tableau de prévision financier ?

Évaluer le coût du financement nécessaire

À l’entame d’un projet de création d’entreprises, le budget de trésorerie sert à identifier le montant global requis pour le démarrage des activités. Pour ce faire, il faut procéder à une évaluation des encaissements et de tous les décaissements pour obtenir le solde de trésorerie. Il faut augmenter les montants encaissés grâce aux divers moyens de financement (emprunt, subvention, capital propre, etc.). Enfin, prévoyez une marge pour la gestion des imprévues.

Vérifier la compatibilité du business avec le financement disponible

L’analyse du solde prévisionnel permet d’appréhender le niveau de performance de l’entreprise. Plus les recettes issues des ventes de produits sont élevées, plus le business est rentable. Si ce n’est pas le cas, il importe d’identifier la cause et de mettre en place des actions pour remédier au problème.

Élaboration d’un plan prévisionnel : Comment procéder ?

Pour que ce travail soit aisé, il est recommandé d’utiliser le logiciel Excel dans la réalisation du tableau des prévisions (recettes, dépenses et solde). Les données d’encaissements sont celles provenant des ventes, des apports de capital, des prêts obtenus. Les décaissements en revanche couvrent les paiements des fournisseurs et salariés, le remboursement des prêts, le paiement des impôts. Enfin, le solde est obtenu en soustrayant la valeur des encaissements de celles des décaissements. À la fin de chaque mois, cette opération doit être effectuée pour entamer les activités du prochain mois.

À défaut d’utiliser le logiciel Excel pour réaliser le plan, vous trouverez de nombreuses applications dont la fonction principale est de vous aider à élaborer un plan ou tableau prévisionnel pour votre entreprise. Vous pouvez également confier cette mission à votre expert-comptable.

Nos articles similaires

Assurance

Assurance bancaire : que faut-il savoir ?

L’épargne, les prêts ou les moyens de paiement sont généralement les services pour lesquels les banques sont connues. Cependant, au cours des dernières décennies, il